Road Trip

Road Trip
2000
Todd Phillips

Road Trip c’est le premier film de Todds Philips désormais aussi connu pour avoir réalisé Very Bad Trip et Date Limite. C’est donc en tant que réalisateur et scénariste qu’il fait son entré avec un sujet « classique » de délire à la fac et au casting, au milieu de nouveaux, on retrouvera Seann William Scott (American Pie) ainsi que Amy Smart (l’effet papillon). Surfant sur la vague American pie, le film rencontra un succès similaire, ce qui est déjà beaucoup.

Le film raconte l’histoire de quatre amis qui prennent la route de Ithaca à Austin (3000 km) pour intercepter une vidéo porno de Josh (Breckin Meyer) et Beth (Amy) malencontreusement envoyée à la copine de ce dernier. Mais leur voyage va vite partir en vrille.

Le film vaut surtout le détour pour son narrateur, Tom Green, qui en plus d’être un obsédé profond, il se prend de passion pour l’énorme serpent de l’un de ces amis. Il est d’ailleurs chargé de s’en occupé pendant leur escapade et le samedi, il pourra le nourrir avec une souris, ce qui permettra une scène culte du film, clin d’œil à Harry Potter. Et c’est avec un regard terrifiant, guitare à la main, qu’il dira au serpent : « Mange le Mitch, attrape le Mickey. Il est là regarde. Tue-le, abîme-le, mord-le. Déchaîne la fureur ! ». Mis à part ça, le film est classique et ne saura pas tellement se démarquer de la concurrence. Bonne comédie pour les amateur du genre.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.