Je l’aimais

Je l'aimais
2009
Zabou Breitman

Tiré du roman éponyme, le film raconte l’histoire d’une mère de deux enfants subitement larguée par son mari. Elle est alors accueillie chez son beau-père (Daniel Auteuil). Non pas pour la réconforter mais plus pour lui expliquer les raisons de son fils, il va lui raconter une histoire d’amour qu’il a vécu avec une certaine Mathilde (Marie-Josée Croze (Un balcon sur la mer, Deux jours à tuer)) rencontrée à Hong Kong.

Si l’histoire tient à peu près la route, bien que le couple est 20 ans (et 30 jours) d’écarts, et que les acteurs sont bons ou presque, ce qui nuit gravement à la qualité du film est son rythme. En effet, le début est atrocement lent et ce n’est que 20 minutes plus tard que le film commence vraiment. Mais alors après, on subit inlassablement durant la dernière demi-heure les mêmes genres de scènes de retrouvailles occasionnelles. Le personnage jouer par Daniel est tout simplement insupportable et incompétent. Si la fin est décevante et « triste », c’est uniquement à cause de choix irrationnels et lâches du beau-père. Mais comme il s’agit d’une adaptation, ils n’ont rien pu faire d’autre. Voilà donc un énième film français dont le visionnage ne présente que peu d’intérêt.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.