Les Sorciers de Waverly Place : Le film

Les Sorciers de Waverly Place : Le film
2009
Lev L. Spiro

Pour ceux qui ne connaissent pas, Les Sorciers de Waverly Place est une série comique de Disney qui met en scène une famille de magiciens : les Russo. Et dans la série, le père a choisit d’épouser une mortelle et, selon les règles des sorciers, il a dû renoncer à ses pouvoirs. Une autre règle veut qu’il ne peut y avoir q’un sorcier par famille et une fois les enfants suffisamment grands, un concours est organisé et les perdants cèdent leurs pouvoir au gagnant. Chez les Russo, il y a trois enfants : Alex (Selena Gomez), Justin (David Henrie) et Max (Jake T. Austin). Et chacun se prépare pour le jour fatidique… Mais dans la joie, la bonne humeur et les coups bas !

Ce film prend place entre les saisons 2 et 3 alors que la famille s’en va pour les plages mexicaines. Sur place, Alex suffoque et n’aime pas toute les activités familiales qu’on lui impose. Ne supportant plus la bêtise de Max, le sérieux de Justin et la sévérité de ses parents, un soir, baguette en main, elle dit qu’elle aurai préféré que ses parents ne se soient jamais rencontré. Même si elle ne le pensait pas (Alex est en pleine crise d’émancipation mais même si elle peut être méchante, elle reste de nature gentille et généreuse), le mal était déjà fait : son père, de nouveau en pleine possession de ses pouvoirs, joue les gros dragueurs, tandis que sa mère joue les croqueuses d’homme et tout deux ont complètement oublié leurs trois enfants. Si le niveau intellectuel de Max ne lui permet pas de réellement comprendre ce qui se passe, Justin est quand à lui terrorisé : s’ils n’inversent pas le sort d’ici 48 heures, ils disparaîtront…

Faire un téléfilm d’une série aussi géniale, ça ne peut-être qu’une excellente idée ! Le début du film est d’ailleurs dans la même veine avec l’utilisation classique de tout les personnages pour des situations très drôles employant la magie de façon machiavélique. Puis ensuite le décors paradisiaque arrive et donne une touche de fraîcheur agréable qui change des rues de New York. Puis vient le sort avec les habituels dérapages d’Alex et comme à chaque fois, elle a besoin de l’aide de Justin pour tout rétablir. En gros, jusque là il s’agit simplement d’un épisode de 90 minutes de plutôt bonne qualité. Mais finalement la deuxième partie du film révèle le potentiel de l’histoire en misant sur le talent de son jeune trio. Et le résultat est tout simplement bluffant ! Max (Jake T. Austin) craque et nous prouve qu’un cerveau vide peut être largement compensé par un coeur énorme et Alex (Selena Gomez) brise sa carapace et laisse libre cour à ses sentiments attendrissant fortement le spectateur. Mais ce qui fait toute la force du film, et de la série, c’est bien Justin (David Henrie). Véritable symbole de droiture et de détermination, il est destiné à gagner le concours et se donne à fond chaque jour tout en ne se servant de la magie que de façon restreinte et contrôlée. Mais ici les choses lui échappent et on a pitié pour lui tellement il paraît désemparé et anéanti. L’acteur fait preuve d’un talent exceptionnel et donne au film une profondeur inespérée. Dans l’adversité, tout trois feront face et s’entraideront. Et cet amour fraternel nous émouvra de façon inattendue. La série avait convaincu par son pouvoir comique, le film l’aura révolutionné et embellie par une puissance dramatique incroyable.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Les Sorciers de Waverly Place : Le film

  1. sorciere dit :

    Pour moi, c’est sans aucun doute enrichissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.