Phénomènes Paranormaux

Phénomènes Paranormaux
2010
Olatunde Osunsanmi

L’Alaska est une terre dangereuse : depuis les années 60, on enregistre un nombre de disparitions alarmantes et le FBI n’arrivait jamais à en trouver la cause, jusqu’aux fameux évènements survenus en 2000… Le film porte justement sur ce qui s’est passé en 2000 dans un petit village d’Alaska. Il s’agit donc d’une histoire véridique !

L’histoire prend place à Nome en Alaska, petit village paumé qui n’est accessible que par avion. On suivra la psychiatre Abigail Tyler (Milla Jovovich), récemment devenue veuve. Certains de ces patients souffrent d’insomnie et la seule chose qui leur vient à l’esprit est une chouette les regardant fixement sur le rebord de la fenêtre et même parfois depuis l’intérieur de la chambre. Quand y’en a un, ça va, mais quand y’en a plusieurs… Et que dire quand toute la ville est prise des mêmes terreurs ? Et le phénomène se produit presque chaque soir ! Plus de 300 personnes se réveillent vers trois heures du matin paniquées, terrorisées et avec cette même image de chouette en tête. Pour mieux comprendre ce qui se passe, Abigail va hypnotiser un de ces patient souffrant de cette insomnie. Mais au cour de l’hypnose, il entre en transe et se rend compte que ce qui le terrifie chaque nuit n’est pas une chouette et découvre une vérité alarmante et après être rentré chez lui, il tua sa femme, ses enfants puis se suicida. Quel est ce fléau qui s’abat sur la ville ?

Le film commence assez maladroitement avec une intro bidon, une présentation laborieuse et une insistance trop grande sur la véracité et l’authenticité de l’histoire et des enregistrements audio/vidéo, même si l’utilisation de ces archives donne une profondeur et une crédibilité totale à l’histoire par la suite. On part après sur une histoire de meurtre inintéressante avec une histoire d’hypnose qui flair bon l’arnaque et la niaiserie. Et pourtant… Tout commence par des messages subliminaux appelés « chouettes ». Très rapidement, le film va créer une angoisse, une terreur instantanée et terrible à la vision ou à la simple évocation du nom de chouette. Des vérités insupportables et inimaginables se cachent derrière. Plus le film avance et plus la vérité éclate et se révèle horrible et lourde de conséquences : ils sont parmi nous ! Plus fort encore, le film nous apprend les origines de l’humanité basées sur une appréhension bluffante et quasi imparable des anciens hiéroglyphes et autre sculptures anciennes avec même des enregistrements audio de discutions en sumérien, l’une des plus vieilles langue de l’histoire de l’humanité qu’on n’arrive à peine à comprendre à cause de sa complexité colossale. Malheureusement, les acteurs ne sont pas bons et la réalisation n’est pas toujours à la hauteur, bien que l’ambiance y soit. Mais cela n’enlève en rien la force émotionnelle et psychologique du film qui fait de lui l’un des plus dérangeant, stressant et terrorisant de l’histoire. De quoi faire des cauchemars pour des semaines ! Vérité ou fiction ? Si l’authenticité des enregistrements fait peur et laisse peu de/aucune place au scepticisme, une chose est sûre : on ne regardera plus jamais les chouettes de la même façon…

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Phénomènes Paranormaux

  1. Claire G. dit :

    Oui, ce film m’a vraiment marquée, pendant des mois j’ai eu du mal à m’endormir! Je l’ai vu quand j’avais 29 ans et j’y ai cru à ces soit-disant images d’archives sur le coup et ça m’a terrorisée! Pourtant j’avais déjà regardé d’autres films d’horreurs mais aucun ne m’avait empêché de dormir. Là ce qui augmentait ma terreur c’était de croire à ce qu’il se passait dans cette ville. D’apprendre que c’est un faux documentaire qui a été intégré m’a à la fois soulagée et en même temps mise en colère. J’ai l’impression d’avoir été flouée. Ce film est malsain et malhonnête et ceux qui ont participé à sa création aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.