Belle

Belle
2014
Amma Asante

Beau succès indépendant, le film est l’un des très rares à avoir franchi la barre des dix millions de billets verts sur le sol américain sans sortie nationale. Une belle prouesse amplement méritée pour ce qui s’avère être une reconstitution historique (inspiré de faits réels) au style très proche de Downton Abbey, retrouvant d’ailleurs celle qui incarne la mère de Matthieu dans la série.

Prenant place fin XVIII°, en pleine période d’esclavagisme, le film retrace le parcours hors du commun de Belle (Gugu Mbatha-Raw), métisse née d’une esclave noire et d’un riche dignitaire anglais. Sa couleur de peau aurait dû l’empêcher de prétendre à la haute société, mais devant l’insistance de son père, son oncle et son épouse (Tom Wilkinson et Emily Watson) ont accepté de l’élever comme leur fille (Sarah Gadon). Une situation délicate pour la famille malgré l’amour qu’il lui porte, décuplée au fil des ans, tant les mentalités restent figées.

L’esclavagisme et le racisme sont des problèmes certes désuets, mais le film arrive tout de même à nous y intéresser grâce à une chose : la contextualisation par la vérité. Romancée certes, l’histoire n’en reste pas moins un témoignage du passé, et la plaidoirie sera à peu près la même que s’il s’agissait de Downton Abbey. Voir des personnages aussi avant-gardistes, de telles pensées révolutionnaires pour l’époque, c’est tout simplement revigorant, comme si une vieille toile s’animait, se libérait de ses chaînes. Des mentalités d’aujourd’hui dans un tel contexte, c’est juste jubilatoire, surtout face aux archétypes de la bourgeoisie d’antan. L’ambiance est elle aussi très réussie : les décors et la réalisation sont irréprochables. Même les acteurs sont tous excellents, que du bonheur. Reste en revanche la facilité dommageable du scénario, cousu de fils blancs, mais en même temps on voit exactement ce qu’on voulait voir. Un beau film, classique mais efficace.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.