Les Enfants

Les Enfants
2005
Christian Vincent

J’ai tellement pas envie d’écrire cette critique… Et puis après tout, ça m’est déjà arrivé deux fois d’en zapper une (Pays Bleu, mignonne comédie française de 1977 sur des « sex friends », et The Assassins, film asiatique de samouraï ultra classique, sorti en Chine en 2012). Mais bon, ce film m’a tellement fait chier dans sa démarche qu’il faut que je vous préserve de toute tentation possible. D’autant plus que c’est déjà la deuxième fois que je vois ce film…

Les hommes sont traités comme de la merde dans notre société niveau paternité, mais il faut bien savoir s’en accommoder. Pierre (Gérard Lanvin), récemment divorcé, doit se contenter de l’habituel « un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires » pour revoir ses fils, lui demandant une organisation très compliquée. Les choses vont devenir carrément ingérable quand il va s’enticher de Jeanne (Karin Viard), elle aussi mère de deux enfants.

Voilà, un film tout bête sur les familles recomposées, les tensions qui peuvent aboutir des divergences d’éducation, de la question du droit de réprimer les enfants du conjoint, de la compatibilité des enfants entre eux, etc… Des questions bateaux pas forcément très intéressantes, même si le duo d’affiche est pas mal. Le problème, c’est surtout que le sujet seul n’est pas suffisant pour alimenter un film en entier, et son traitement n’est de toute façon pas bon. Aucun réalisme, aucun soucis du détail, montrant les deux amoureux comme des rentiers ne travaillant presque pas (voir carrément jamais pour lui, censé être professeur et visitant pourtant de luxueux appartements). Mais le pire vient des enfants, monstres d’égoïsme là uniquement pour emmerder leurs parents. Et puis quelle fin lamentable ! Bien sûr c’est drôle par moments et l’idée de base n’est pas foncièrement mauvaise, mais le résultat l’est pourtant, et pas qu’un peu.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.