Intruders

Intruders
2016
Adam Schindler

Il y a plus d’une façon pour faire peur, mais ces derniers temps le cinéma horrifique peine à se renouveler, s’embourbant dans des histoires de présence maléfique reposant massivement sur les jump-scare (apparitions brutales visant à faire sursauter). Il faut dire qu’une certaine personne monopolise le genre, étant producteur de quasiment chacun d’entre eux, ce qui n’aide pas à la diversité. Cette fois, ce n’est pas le chef mais l’exécutif qui conduit le projet, et ce dernier se gardait une bonne idée dans la manche.

On ne sait comment, une bande de criminels de bas étage a entendu parler d’une maison où il y aurait beaucoup d’argent en liquide, et cette maison devait en plus être vide : la femme y demeurant devant se trouver à l’enterrement de son frère. Seulement voilà, souffrant de psychose, cette dernière n’a pas quitté la maison une seule fois en dix ans, et même en ce jour de deuil elle est restée cloîtrée. Une femme seule, prisonnière d’une maison où se trouvent trois dangereux bandits, mais ça n’est peut-être pas elle qui a le plus à craindre.

Sans trop vous en révéler, on peut en revanche dire que le film nous réserve, et ce dès sa première moitié, un beau retournement de situation. Ce bouleversement seul justifie l’existence du film tant il est à la fois bien trouvé et bien géré, et c’est d’autant plus fort que le film joue lui-même la carte du classique pour brouiller les pistes, sans vraiment nous berner en fait, marchant simplement sur le principe de « non dit ». On découvre alors tout un tas de trouvailles sympathiques, nous bluffant régulièrement, sans que cela donne un effet d’esbroufe visant à nous en mettre plein la vue. Bien sûr, l’écriture connaît quelques faiblesses, notamment pour ce qui est des personnages dont les réactions sont souvent stupides, et par moments ça traîne un peu, mais ça reste une belle surprise.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.