Wall Street

Wall Street
1988
Oliver Stone

Voici le parfait exemple du film qui vieilli très très mal. Tout les acteurs sont mauvais au possible, le film vieillot et leur technologie d’époque risible. la scène où Michael Douglas présente sa télé portative, bijou de technologie, en est l’exemple parfait.

L’histoire de Bud Fox (Charlie Sheen), trader et arriviste de première est insupportable. De plus, il sera être un connard de première même avec son père (qui est d’ailleurs le vrai père de Charlie, Martin Sheen). Même le grand Gordon Gekko (Michael Douglas) n’impressionne plus personne. L’huile et le gras couleront abondamment sur les cheveux dans se film bas en hygiène. Notamment la scène où Gordon lèche le doigt de son fils venant de se curer le nez provoque de puissants haut-le-cœur. La morale du film est à chier de même que la fin qui n’en est pas une puisque qu’on apprend pas ce que devient Gordon. Par contre, la vie elle possède une morale puisque Charlie Sheen est devenu un acteur raté dont la vie se résume à « Mon oncle Charlie », une petite série que plus grand monde ne suit et qui est sur le point de se faire annulé.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.