Blindés

Blindés
2010
Nimrod Antal

Comme le  montre l’affiche, une belle palanquée de star est présente. On retrouvera Columbus Short (Admis à tout prix, Panique aux funérailles) en nouveau d’une équipe de convoyeurs, équipe composée de Matt Dillon (Mary à tout prix, Toi, moi et Duprée), de Jean Reno (mais que fait-il ici ?) et Laurence Fishburne (Morpheus dans Matrix, Mystic River). Et toute cette bande à prévu de s’auto-attaquer et dérober 42 millions $. Le plan était parfait, jusqu’à ce que le dernier de la bande ne soit prit de remord et flanque tout par terre.

La mise en scène est un peu molle de même que les acteurs. Si le film reste intéressant, on ne manquera pas de se dire, « mais quelle bande de cons ! ». On n’échappera pas non plus a une fin moralisatrice prévisible. Reste que le sujet est bon.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.