Big Fish

Big Fish
2004
Tim Burton

Difficile de repenser à ce film sans petit pincement au cœur. Voilà le genre de film qui aurai pu être un chef d’œuvre mais qui n’en est pas un. Sur le papier, tout y été : Tim Burton (Edward aux mains d’argent, Alice aux pays des merveilles) avec une palanqué de guest (tel Helena Bonham Carter, Danny deVito ou Marion Cotillard) pour accompagner Ewan McGregor (The Island, Star Wars I II et III) le tout avec un scénario génial et prenant. Le problème vient de comment on raconte l’histoire. Chaque péripéties de Ewan sont fantastiques (au sens propre et figuré) et  hautes en couleurs mais elles nous sont contés par lui étant vieux, sur son lit de mort. Ce dernier est joué par Albert Finney, un quasi inconnu. Mais sont plus gros problème est son poids colossal qui ne colle ni avec Ewan, ni avec le caractère du personnage. Il gâche beaucoup le film. Le problème majeur du film vient en fait de son déroulement. Le vieux qui raconte son histoire, ça fait vite chier car déjà les 20 premières minutes sont à jeté à cause de ça et en plus, ses remarques et son histoire avec son fils dans le présent qui s’engueule pour savoir si il y a une once de vérité dans ce qu’il dit nous gâche, non seulement une grande une grande partie du plaisir de ces histoires fantaisistes, mais cela fait aussi faire des pauses dans l’action, rendant le film long, un peu mou et moins intéressant. Ajoutez à ça une des plus mauvaises fins qui soit et vous obtiendrez la plus grosse déception de l’histoire.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.