Le dernier gang

Le Dernier gang
2007
Ariel Zeitoun

Voici l’exemple parfait du film qui engage du lourd (Vincent Elbaz, Pascal Elbé, Gilles lelouche) mais qui oubli tout le reste. Le scénario est inspiré de faits réels et raconte l’aventure pendant les années 80 d’un gang, qui se fera appelé à la fin le gang des moustachus, dont la principale activité consiste à braquer des banques. Mais un policier va tenter de les arrêter.

Voilà de quoi rester incrédule face à ce choix pour le moins surprenant. Difficile de croire qu’aucunes autre histoire vrai ne soit plus passionnante tant celle-ci est soporifique. Si un braquage peu paraître un temps soit peu intéressant, une vingtaine identique ça l’est moins. D’autant plus que sur les trop longue 2h05 du film, le gang passera 1h30 à ce planquer ou fuir une menace insipide et incohérente. L’interprétation n’est pas à la mesure des attentes puisque Michel Boujenah  semble bon à côté, c’est pour dire… Bilan très sombre pour ce film au potentiel inexistant et au résultat négatif. A éviter comme la peste.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.