Le Dernier présage

Le Dernier présage
2007
Mark Fergus

Très petite production, le film à   néanmoins fait un sacré bide avec un peu moins de 0.4M$ dans le monde. Il a même fallut attendre avril 2011 pour le voir débarquer en France en direct-to-DVD. Et pourtant, le film propose quelques acteurs de taille avec dans le rôle principal Guy Pearce (La machine à explorer le temps, Memento) et dans des rôles secondaires William Fichtner (The Dark Knight, En pleine tempête) et J.K. Simmons (les Spiederman, Les Chèvres du Pentagone).

Le titre original du film est First Snow (ou première neige en français) ce qui est beaucoup plus subtil qu’en français. En effet, le titre nous dit d’emblée que quelqu’un va mourir alors qu’en VO, il s’agit d’une référence à quand et comment. C’est donc par hasard que la voiture Guy tombe en panne dans un trou pommé où il rencontrera un médium qui lui prédira avec exactitude plusieurs fait troublants. Il s’inquiète alors de la crise faite par ce dernier lors de la dernière prédiction et retourne le voir. Il lui annonce alors qu’aux premières neiges, il va inéluctablement mourir. Après avoir essayer par tout les moyens d’y échapper, Guy va ouvrir les yeux sur son destin et décider d’organiser l’après lui.

Si le scénario est très bon et les acteurs pas trop mauvais, le film souffre d’un rythme affreusement lent qui nuis gravement à l’éveil du spectateur. Le bilan est à ce niveau là très lourd puisque sur les 1h30 de film, seul les 20 dernières minutes valent le détour. Il faudra donc être patient pour ce film, tout ça pour avoir une fin triste. A réserver aux amateurs de drames psychologiques.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.