Philibert

Philibert
2011
Sylvain Fusée

Voilà un genre bien dangereux : une parodie-humoristique de film de cape et d’épées. On devrai être proche du bon nanar mais non ! Le principe du nanar c’est qu’on ne rit pas pour les blagues mais parce que c’est ridicule, ce qui n’a visiblement pas été compris ici.

Ne regardez surtout pas la bande-annonce du film puisqu’on y retrouve la quasi totalité du scénario. Le syndrome « t’as vu la BA, t’as vu le film » atteint ici des sommets frôlant les 100%. C’est donc l’histoire de Philibert (Jérémie Renier (Pièce montée, Cloclo)) qui, à la mort de son père adoptif, part venger son père biologique assassiné par Clotindre (Alexandre Astier (Kaamelott)). Sur la route, il rencontrera un manant, qui deviendra son valet (Manu Payet ( Coco, L’Amour c’est mieux à deux)), ainsi qu’un ange répondant au nom d’Inès (Elodie Navarre).

Mise à par Jérémie, tout les acteurs sont mauvais et semblent perdus. Et du coup, leur frustration est communicante et nous non plus, on y croit pas. De plus, le combat final est péniblement étalé sur plus de 20 minutes pour éviter de faire un film trop court (même si Disney ne se gène pas pour sortir un Winnie l’ourson de tout juste 68 minutes). Exprès, pas exprès, difficile de savoir si les nombreux faux raccords et incohérence scénaristiques sont volontaires. De manière général, on se demande aussi où sont passés les 12.1M€ de budget. Ce qui est sûr en revanche, aux vus des premières estimations donnant la première semaine à 45 000 entrés malgré une large diffusion (360 salles), c’est que au mieux seulement le dixième du film sera amorti et ça fait mal. Au final, à part la chanson, peu de choses viendront sauver le film de son naufrage colossal. Dommage car l’idée de départ était bonne.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Philibert

  1. Antoine dit :

    effectivement, échec historique : 47 299 entrées

  2. Julien dit :

    En même temps, qu’il fasse 2 entrées ou 20 millions, ça change quoi pour nous, spectateurs ?

    • Antoine dit :

      Ça change que premièrement Kaamelott est repoussé à 2013 voir 2014 et que son budget sera revu à la baisse étant donné que les deux films sont considérés comme étant du même genre rendant dangereux l’investissement dans le futur film.

  3. Julien dit :

    Quel est le rapport entre Philibert (-> parodie « neuve ») et Kaamelott (-> comédie, série a succès) ? Alexandre Astier ? Ça fait mince comme lien.
    En quand tu dis « premièrement », dans une phrase, c’est pas mal d’avoir un « deuxièmement »…

  4. Antoine dit :

    Second record qui tombe : 9 000 entrées en 2° semaine, soit une baisse de 81%, du jamais vu.

  5. Julien dit :

    Bon, en fait, c’est bon, ça se confirme, tu dis n’importe quoi :
    Kaamelott dispose de 45 millions d’euros pour les trois films. L’argent est déjà donné, donc les trois films se feront de toute manière et sortiront à partir de 2012.
    Comme quoi, Philibert aurait pu faire Ø entrées ou 15 millions, ça n’aurait rien changé pour Kaamelott.

  6. Anaïs dit :

    Eh ben tant mieux, j’ai hâte de voir les Kaamelott !
    Et puis Julien, depuis le temps, tu devrais savoir qu’Antoine dit souvent n’importe quoi et qu’il vaut mieux laisser courir … ou se préparer psychologiquement à débattre pendant trois semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.