The Tourist

The Tourist
2010
Florian Henckel von Donnersmarck

Après La vie des autres, Florian Henckel von Donnersmarck s’attaque au pays de l’oncle Sam avec du lourd : The Tourist. Comme son nom l’indique, le film s’axera autour d’un touriste Américain incarné par Johnny Depp, qui tombera « par hasard » dans un train Paris-Venise sur un agent secret anglais : Angelina Jolie. Cette dernière se sert en fait de lui comme couverture pour son ami Alexandre pour récupérer plus d’un milliard volé à un mafieux russe.

Comme vous pouvez aisément le deviner, le scénario est ultra cliché et ne sera que prétexte à un duo d’affiche massif comme se fut le cas pour un autre film d’espionnage sorti peu avant : Night and Days. Mais contrairement à ce qu’on aurai pu croire, ce n’est pas un film d’action ce qui fait qu’on se focalise plus sur le scénario ce qui n’est assurément pas une bonne chose vu son côté bancale. Même le fameux duo de choc n’est pas si efficace à part peut-être pour Johnny Depp qui, même s’il n’est pas au mieux de sa forme, livre un touriste timide et simplet de bonne facture. Il est d’ailleurs le meilleur élément du film. Si le scénario possède quelques incohérences et une fin prévisible, le film reste un bon divertissement.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.