Le Portrait de Dorian Gray

Le Portrait de Dorian Gray
2009
Oliver Parker

Contrairement à ce que dit l’affiche, le film n’a pas eu la chance de se voir offrir une sortie ciné. Et pourtant, cette adaptation du livre éponyme de Oscar Wilde ne manque pas de proposer un casting solide avec principalement Ben Barnes (le prince Caspian dans Narnia 2 & 3) et Colin Firth (Un mariage de rêve, Le Discours d’un roi). Grand classique de la littérature, Le Portrait de Dorian Gray raconte l’histoire d’un jeune homme appelé Dorian (Ben Barnes) qui décide de suivre les conseils de son ami Henry (Colin Firth) et d’abuser de tout. Il ira jusqu’à passer un pacte avec le diable pour rester jeune et beau en enfermant son âme dans un tableau de lui, vieillissant et moisissant à sa place.

Si les acteurs ne sont pas trop mal, le problème principal du film réside dans son scénario bien trop léger et plat. Si l’idée de mener une vie de dépravé a pu intéressé son monde à une époque, ce n’est plus le cas. Le côté gore du film est inutilement poussé à l’extrême installant de ce fait un sentiment de malaise au spectateur. Je ne saurai que trop déconseiller aux plus jeunes de passer leur chemin. Pour les autres, à moins d’être un grand fan de l’œuvre originale, passez aussi votre chemin.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.