Le Pari

Le Pari
1997
Didier Bourdon, Bernard Campan

Les années 90, époque durant laquelle les Inconnus étaient partout, que se soit à la télé ou au cinéma. Mais à cause d’un agent très gourmand, il était courant de ne voir que deux des trois Inconnus. Il s’agit en l’occurrence de Didier Bourdon et Bernard Campan, qui officient en tant que réalisateurs, scénaristes et acteurs principaux.

Dans l’histoire, Didier et Bernard sont beaux frères mais ils ne peuvent pas se voir. Leur seul point commun est le fait qu’ils fument. Persuadé d’avoir un meilleur mental, Bernard lance à Didier le défi d’arrêter de fumer pendant 15 jours. Plus facile à dire qu’à faire, les deux vont peu à peu sombrer pour finir par complètement se déconnecter de la réalité et perdre leurs proches.

Parmi les duo d’Inconnus, Le Pari est l’un des plus connus et les plus apprécié. Tout le monde se rappel du cultissime slogan de l’association anti-tabac de Chevalier et Laspalès : « Hou, hou ! Le tabac, c’est tabou ! On en viendra tous à bout ! ». Si le film est un peu lourd et très mal fait au niveau gain de poids, on est obligé de reconnaitre le talent d’écriture de ce magnifique sketch d’une heure trente. Il est dommage que si peu de films des Inconnus aient vu le jours ; mais fort heureusement, leur ancien agent et sensu est décédé il y a quelques années, tourment à son âme ; d’autant que le film possède une véritable identité et un pouvoir comique très bon.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Le Pari

  1. Julien dit :

    Euh… Paul Lederman n’est pas mort du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *