Le Secret des 7 volcans

Le Secret des 7 volcans
2010
Jonathan King

Regarder un direct-to-DVD relève du sadisme quand on sait que 90% d’entre eux sont des daubes. La lueur d’espoir réside ici en la personne de Sam Neill (Jurassic Park 1 et 3, L’homme bicentenaire), excellent acteur à la filmographie remarquable.

Comme le laisse supposer le titre, le film est très volcanique. En effets, après la mort de leur mère, Théo et Rachel vont partir habiter chez leur oncle en Nouvelle-Zélande dans une ville qui abrite pas moins de sept volcans. Ils y feront la connaissance de Mr Jones, le maître du feu, un extraterrestre airant sur Terre à la recherche de jumeaux spéciaux pour utiliser deux pierres où sont emmagasinées les pouvoir de son peuple. Il trouvera en les personnes de Théo et Rachel deux très bons candidats pour l’éradication des Wilberforce, extraterrestres malveillants projetant de détruire la Terre.

Comme on pouvait s’y attendre, l’histoire est bidon et les acteurs assez mauvais avec en tête Sam Neill, visiblement très peu inspiré par son rôle. Par contre, chose inhabituel avec ce genre de petites productions, la réalisation est bonne et les effets spéciaux convaincants. Mais il est possible que L’Histoire sans fin m’est influencé car à côté, tout parait bien mieux visuellement parlant. Mais ça ne suffit pas à sauver le film et je ne saurai que trop vous conseiller de passer votre chemin.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.