Stuart Little

Stuart Little
2000
Rob Minkoff

Qu’est-ce que c’est bien Dr House ! Et puis Hugh Laurie c’est vraiment un acteur de qualité. Je me demande ce qu’il a fait d’autre ? Voyons voir sa filmographie… A tient, il a joué dans Stuart Little, je savais pas ! Quelle belle occasion de se les revoir !

Adapté du roman de E.B. White et scénarisé par M.Night Shyamalan (Sixième sens, Incassable), Stuart Little raconte l’histoire de la famille Little, qui a décidé d’adopter pour avoir un second enfant. Et à l’orphelinat, ils choisissent une souris.

On pouvait craindre le pire vu l’histoire, mais ça serait encore très loin de la réalité. Même à la fin, ça fait toujours aussi mal le coup de la souris que tout le monde traite comme un humain. C’est non seulement débile et ridicule mais aussi lamentable car la souris n’en est que plus moche et irréaliste de par sa posture. Tout est mauvais, acteurs, humour et scénario abracadabrantesque dont l’incohérence est de mise. Ce qui sauve le film du plongeon dans zéro absolu, ce sont les chats. Leurs animations sont très biens faites et on y croit beaucoup. Les scènes félines sont aussi largement plus drôles que le reste du film. On pourrait d’ailleurs entrevoir une possibilité de film sur ces chats et ça serait très probablement meilleur. Dire qu’ils ont mit 133 millions dans ça… Néanmoins, j’ai le souvenir d’avoir bien aimé ce film étant petit et le visionnage du film est donc envisageable pour les jeunes enfants peu disposés aux logiques de la nature.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.