Looking for Eric

Looking for Eric
2009
Ken Loach

Contrairement à ce qu’il y parait, Eric Cantona n’est pas le héros du film. Son rôle n’est d’ailleurs que facultatif et totalement interchangeable avec n’importe quel autre footballeur ou même une star étrangère au milieu.

En effet, le film est centré sur Eric Bishop, facteur anglais dont la vie est assez merdique : il vit avec ses deux beaux-fils (où est la mère ?) qui sont de sacrés raclures qui sèchent les cours, commettent des vols et traînent avec des ex-taulards dans un gang très dangereux. De plus, étant devenu grand-père d’un premier mariage, il est obligé de revoir son ex-femme qu’il avait lâchement abandonnée mais dont il est toujours amoureux. Pour se sortir de ce putain de merdier, il s’inventera un ami-Eric Cantona imaginaire qui lui donne des conseils pour mieux gérer sa vie.

Mortellement chiant durant la première heure du film puis inintéressant dans la deuxième. Les acteurs sont nuls, l’histoire imbuvable et se paye en plus le luxe de collectionner les fautes de cohérence, notamment en ce qui concerne la schizophrénie du personnage principal. Une seule scène peut retenir l’attention du spectateur : l’arrivage des trois bus de Colona. Vous l’aurez donc compris, fans d’Eric ou pas, ce film est une daube.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.