Affaires privées

Affaires privées
1990
Mike Figgis

Le genre film policier est sans aucuns doutes le plus dangereux de tous : plus de 90% sont mauvais. L’appréhension est plus forte encore qu’avant de regarder une comédie américaine pour enfants. Mais plus grave encore, le casting n’est pas vraiment encourageant.

On retrouvera Richard Gere en maître absolu du ripoux et Andy Garcia en inspecteur de la police des polices, cherchant à piéger Richard. Seul autre semblant de « scénario » du film réside dans le fait que Richard se tape toutes les femmes mariés de son entourage, ce qui paraît bizarre quand on connait le penchant homo de son interprète.

Pour le spectateur, le voile tombe très vite face à l’absence de véritable scénario. Les acteurs ne sont pas bons, la mise en scène est tellement daté qu’elle en devient risible. Pire encore, le film est affreusement lent, ce qui est d’autant plus impardonnable que le film s’éternise sur près de deux heures. L’histoire s’enchaîne mollement et avec prévisibilité. Non vraiment, le film est un ratage complet et ne fourni pas le moindre effort artistique.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Affaires privées

  1. Anaïs dit :

    Et il y a Elijah Wood dans le film. Il a 4 ans, on le voit 15 secondes et de dos mais je l’ai reconnu ! C’est moi la plus physionomiste de tout l’univers !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *