American Pie 2

American Pie 2
2001
James B. Rogers

Tout film ayant connu le succès connaîtra une suite, telle est la loi au cinéma. American Pie n’en fera pas exception. Après avoir galéré pour perdre leur pucelage, que va t-il advenir de nos quatre héros ?

Un an s’est écoulé et les voilà qu’ils se retrouvent pour leurs premières vacances de la fac. Oz (Chris Klein) entretien toujours une relation avec Heather (Mena Suvari), qui s’apprête à partir en voyage linguistique, Jim (Jason Biggs) est toujours un boulet, Finch (Eddie Kaye Thomas) est obsédé par la mère de Stifler et Kevin (Thomas Ian Nicholas) a du mal à oublier son ex (Tara Reid). Qu’à cela tienne, Les quatre, accompagnés par Stifler (Seann William Scott), décident de passer leur été à faire la fête dans un chalet au bord d’un lac.

Aux vus du scénario plus que limité, on peut comprendre les résistances de la presse à son sujet, mais ça serai mal interprété le but d’un tel film. Il s’agit là d’une comédie pure et dure dont le seul but est de divertir et faire rire. Mission plus qu’accomplie entre les scènes d’anthologie sur les « lesbiennes », la main malencontreusement collée à une certaine zone ou encore la douche dorée. Le film est donc incontestablement plus drôle et efficace que son prédécesseur même si on regrettera l’absence de poésie qui rendait la fin du premier si magique, mais on se consolera avec du lourd niveau comique.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.