Transformers

Transformers
2007
Michael Bay

Baser un film sur des jouets robots qui se transforment, ça aurait de quoi laisser perplexe, mais s’est sans compter sur le talent de Michael Bay, qui réuni non seulement un budget pharaonique (150 M$ pour un film original est une chose rare), mais qui sait aussi en faire bon usage avec une dose massive d’explosions et d’effets spéciaux.

La technique, c’est bien, mais il faut aussi l’accompagner du minimum syndical. Depuis toujours sur la planète Cybertron, Autobots (gentils) et Decepticons (Méchants) s’affrontent pour cause d’avis divergents, notamment en ce qui concerne les autres races. Pour étendre leur suprématie, les Decepticons cherchent le Allsparks, cube originel capable de créer de la vie. Mais alors que leur chef, Megatron, était sur ses pistes sur Terre, il fut congelé au pôle Nord par les glaces. Mais aujourd’hui, le cube n’est pas perdu : sa localisation est gravé sur les lunettes d’un explorateur tombé sur Megatron. Et c’est son arrière petit fils, Sam Witwicky (Shia LaBeouf), qui en a hérité.

Le scénario, plus prétexte à une avalanche d’effets spéciaux, se révèle très intéressant. Si certain le lui reproche, l’aspect clip MTV du film donne un côté très original et octroie surtout une personnalité appréciable. La réalisation est efficace et met en avant les atouts artistiques que ce soit au niveau effets spéciaux de très haut standing ou de la façon de filmer Mikaela (Megan Fox). Certains médisants pourront reprocher au film son côté « l’Amérique c’est un pays de patriotes » à fond dans l’armée, avec à sa tête Josh Duhamel. Mais si la qualité est à ce point au rendez-vous, s’est aussi grâce aux acteurs et notamment l’exceptionnel Shia LaBeouf qui est décidément excellent en toutes circonstances. Amateurs de film d’action ou de science-fiction, vous trouverait là un cru de grande qualité graphique (relative, ces choses là évoluant très vite), bien qu’un peu léger côté scénario.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.