I Love You, Man

I Love You, Man
2009
John Hamburg

Peter Klaven (Paul Rudd) est fiancé a une fille magnifique et sa carrière bat son plein. Bref, il mène une belle vie, ou presque. En rentrant un peu plus tôt que prévu, il surprend sa femme en train de parler de lui avec ses copines et ensemble, elles soulèvent un problème de taille : Peter n’a aucuns amis hommes. Conscient de la gravité du problème et de l’importance d’avoir un témoin à son mariage, il décide de se donner une chance pour en trouver un. Et alors que toutes amitiés semblaient compromises, il fit une rencontre qui changera sa vie : Sydney Fife (Jason Segel).

Somme toute assez classique, l’histoire ne surprendra personne tant elle est convenue et prévisible, du moins pour les habitués. Les acteurs étant mauvais, le seul intérêt possible du film est son pouvoir comique. A ce niveau là, ça passe plutôt bien car le rythme est soutenu et la qualité des gags n’est pas trop mauvaise même si on n’échappera pas à quelques scènes très embarrassantes et partiellement ratées. Divertira le temps d’une soirée…

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.