Spider-Man

Spider-Man
2002
Sam Raimi

Le personnage de Spider-Man fait probablement parti des trois héros de comics les plus connus avec Batman et Superman. Pour les aventures de l’homme araignée aux couleurs de l’Amérique, les gros moyens ont été utilisés : 139 millions $.

A l’instar du premier Batman, le film commence par le commencement, à savoir comment Peter Parker (Tobey Maguire) est devenu Spider-Man. Tout commença lors d’une sortie éducative de terminal durant laquelle Peter, alors entrain de photographier son amie Mary Jane Watson (Kirsten Dunst), fut mordu par une araignée radioactive. Après cette morsure, il se vit subir diverses mutations tels que l’amélioration de la vue, décuplement de la masse musculaire et sécrétion de toiles. Conscient que New-York possède un fort taux de criminalité et que « de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités », il décide de jouer les justiciers pour un avenir meilleur. Mais au loin se profile un ennemi de taille : le bouffon vert (Willem Dafoe), en soif de vengeance. Et ce dernier n’est autre que le père du meilleur ami de Parker, Harry Osborn (James Franco).

La force « surhumaine », c’est bien beau mais ça ne fait pas un super héros, même si on y ajoute son pouvoir de tissage. Ce pouvoir n’est d’ailleurs pas très bien utilisé et sert quasi exclusivement de moyen de transport. Mais y avait-il un réel potentiel ? Spider-Man est-il à la hauteur ? Eh bien pas dans le film, d’autant que Tobey Maguire est passablement laid et se permet en sus de jouer comme un pied. Et il n’est d’ailleurs pas le seul puisqu’on assiste à un véritable défilé d’handicapés. Même Kirsten Dunst, dont le seul talent est d’être belle, est assez moche dans le film, dû à une teinture douteuse et à une coupe plutôt crade. Pire encore, Willem Dafoe est catastrophique et son bouffon porte bien son nom. Mais heureusement, le spectacle est au rendez-vous avec de bons effets spéciaux et une bonne mise en scène. A réserver aux gens peu exigeants.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.