Zaïna, cavalière de l’Atlas

Zaïna, cavalière de l'Atlas
2005
Bourlem Guerdjou

Omar est responsable de la mort de la mère de Zaïna qui du coup est très fâchée. Du coup, elle part vivre avec son père, Mustapha (Sami Bouajila), qu’elle voit pour la première fois. Malheureusement pour lui, il ne lui convient pas et elle part.

La suite du film est beaucoup plus vague puisque la mollesse et le manque d’histoire m’ont plongé dans un profond sommeil.

La seule autre chose que je puisse dire sur le film est qu’une scène de course poursuite en cheveux, celle de l’affiche, a nécessité trois semaines de tournages.

A priori :

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.