Fanboys

Fanboys
2009
Kyle Newman

Le phénomène de geekitude est apparu avec l’informatique, les jeux-vidéo et la science-fiction. On retrouve ici le cas le plus courant : des fans inconditionnels de l’oeuvre de Georges Lucas, Star Wars. Le tout tiré d’une histoire vraie.

Le film, qui se passe en 1998, retrace l’aventure de cinq amis ; Hutch (Dan Folger), Zoe (Kristen Bell), Eric (Sam Huntington), Linus (Chris Marquette) et Windows (Jay Baruchel) ; qui parlent depuis quelques années d’un projet assez fou : aller voler une copie du prochain Star Wars, la Menace Fantôme. Mais étant désormais des « adultes », le projet fut oublier la faute à Eric, trop occupé avec les affaires familiales. Mais quand il apprend que Linus mourra d’ici trois mois d’un cancer (soit avant la sortie du film), il mettra tout en oeuvre pour que le voyage se fasse.

Contrairement à ce que l’histoire parait, il s’agit bien d’une comédie pur jus, bien que Linus est constamment un air triste et mélancolique. Comme on pouvait s’y attendre, la plupart des blagues du film font référence aux trois épisodes d’origine de Star Wars mais rassurez-vous, elles ne sont pas compliqués à comprendre pour peu qu’on s’y connaisse un minimum. Le film fait aussi quelques clin-d’oeil à l’éternel ennemi, Star Trek. Les piques que se lancent les deux partis sont d’ailleurs très drôles et si vous êtes un fan des deux, vous en jubilerez. Mais si vous n’avez vu aucuns des films, inutile de regarder cet « hommage ». On retrouvera aussi quelques guest. Mise à part ça, l’histoire s’enchaîne sans vraiment de surprises et la fin est celle attendue. Un film de fans pour les fans.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.