Crime d’amour

Crime d'amour
2010
Alain Corneau

Le film retrace une partie du parcours professionnel de Isabelle (Ludivine Sagnier) au sein d’une entreprise de marketing, dirigée par Christine (Kristin Scott Thomas). Leur partenariat se passe très bien et les deux femmes entretiennent une relation amicale, avec des désirs lesbiens refoulés. Isabelle faisant un boulot formidable, Christine l’envoi au Caire pour y promouvoir une idée de vente pour un produit. Mais en réalité, pendant ce temps là, Christine en profite pour préparer dans son dos sa promotion aux Etats-Unis. Mais à son retour, Isabelle décide d’entrer discrètement en compétition pour le poste à New-York. Va s’en suivre une lutte sans merci entre ces deux femmes, aboutissant au meurtre de Christine par Isabelle.

Les deux premiers tiers du film sont méchamment mous et peu passionnant. Entre ça et la prestation très moyennes des rôles féminin, le résultat est peu ragoutant. Puis le meurtre arrive, finement préparé et calculé. Mais finalement, on se rend compte que tout ce qu’elle a fait est de s’auto-accuser indirectement. Mais quelle connerie se dit-on ! Mais en réalité, le plan est vraiment bon, quoique déjà vu et amené maladroitement. On essaye de sa mettre à sa place et comment on aurai maquiller le meurtre. Et évidemment, le spectateur n’aura aucun mal à trouver une fin hautement plus réussie. Mais reste que cette fin rehausse le niveau et ravive l’intérêt du public. A condition bien sûr d’avoir tenu suffisamment longtemps.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.