La Conquête

La Conquête
2011
Xavier Durringer

Tout le monde a suivit assidûment les exploits de Sarkozy, que se soit au ministère, au siège de l’UMP, durant sa campagne électorale puis une fois président de la république. Le film nous propose de revivre sa fabuleuse ascension avec toutes les histoires qui se passaient en coulisses, méconnus du grand publique, comme les ambitions présidentiels de Sarkozy (Denis Podalydès) dès 2003, ses « piques » avec Jacques Chirac (Bernard Le Coq), les coups-bas de Villepin, les disputes avec Cécilia, ainsi que toutes les magouilles qui lui ont permit d’en arriver là.

C’est du jamais vu : un film en l’honneur d’un président encore en exercice. Pour préparer sa futur réélection ? Seul l’avenir nous le dira. En tout cas une chose est sûre : le casting est exceptionnel ! Sans être forcément de très grands acteurs (quoique), la ressemblance entre les personnages du film et leur original est plus que frappante. Non seulement le physique est très proche, mais on notera aussi un énorme effort de cohérence aux niveaux voix, attitudes et postures. Les principaux intervenants sont bluffant, de même que certains plus secondaires comme Rachida. Pour ce qui est de l’histoire, on la connaissait déjà plus ou moins mais elle est racontée avec beaucoup de classe et de professionnalisme et elle donne un côté très humain et touchant à Nicolas Sarkozy. Une grande adaptation et un très bon film.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.