Star Wars : Episode VI – Le Retour du Jedi

Star Wars : Episode VI - Le Retour du Jedi
1983
Richard Marquand

Les fans ont adoré la récente trilogie de George Lucas même si nombre d’entre eux préfèrent celle originale. Mais force est de constater qu’avec le recul, et malgré une version Blu-Ray remasteurisé, les films ont largement vieillis mais pas qu’au niveau de l’image. Cet ultime volet en sera t-il l’exception ? Pas sûr…

Les dernières aventures de nos héros ne furent pas des plus fructueuses : Han Solo (Harrison Ford) fut cryogénisé et envoyé à Jabba et Luke (Mark Hamill) a perdu face à Vador, son père. Mais malgré tout, Luke a reprit son entrainement et est désormais un preux chevalier Jedi. Confiant sur ses nouveaux pouvoirs, il décide d’aller délivrer Han à l’aide de Leia (Carrie Fisher), Choubaka, 6PO et R2D2. Mais une nouvelle ombre pèse sur eux : l’empire construit une nouvelle Etoile de la mort. De quel côté sera la force ?

La première demi-heure du film est tout bonnement insupportable entre le retour puissance dix du musée des horreurs, déconseillé après un repas, et l’arrogance sans pareil de Luke qui reste pourtant l’un des héros les moins charismatique de l’histoire. Le reste du film n’est qu’une vaste supercherie qui ne fait que mélanger les deux premiers : attaquer le vaisseau ennemi et affrontement au sabre laser, avec au passage un « je suis ta soeur ». Mon dieu mais quelle originalité, c’est fou ! Sinon, les acteurs sont toujours aussi mauvais (heureusement, Harrison Ford s’est reprit en main depuis), l’histoire anecdotique et le design des non-humains plus douteux que jamais avec en sus les mini-ours. Pire encore, le rythme est le plus lent de la saga, comme si tout les défauts y étaient concentrés. C’est donc dans les bas fonds que s’achève, chronologiquement parlant, cette aventure spatiale peu marquante. Son succès reste pour moi un grand mystère…

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.