Mystic River

Mystic River
2003
Clint Eastwood

Voilà un film qui porte bien son nom puisqu’il a reçu deux oscars pour récompenser ses acteurs, et même le césar du meilleur film étranger. Le tout réalisé par Clint Eastwood. Plus encore, les critiques sont unanimes : ce film est un chef d’oeuvre. Et bien voyons voir ça !

Le film commence sur un passage marquant dans la vie de trois personnes. Alors âgés d’une dizaine d’années, Jimmy, Sean et Dave jouaient tranquillement dans la rue à graver leurs noms dans le bitume encore frais. Quand soudain, deux « policier » les interpellèrent et embarquèrent Dave. Mais en réalité, ils étaient deux ravisseurs et abusèrent sexuellement de Dave quatre jours durant. Vingt ans plus tard, Jimmy (Sean Penn) possède une épicerie, est marié avec une gentille femme, Annabeth (Laura Linney), et a trois filles. Dave (Tim Robbins) a pour sa part réussi a refaire sa vie et est lui aussi marié, à la cousine de Annabeth, Celeste (Marcia Gay Harden). Sean (Kevin Bacon) a, quand à lui, voulu quitter le secteur et est devenu inspecteur dans une ville voisine. Mais un soir, Dave rentre chez lui, couvert de sang et avec plusieurs blessures de couteau. Il aurait peut être, d’après ses dires, tué son agresseur en voulant se protéger. Mais le lendemain, aucunes nouvelles. Par contre, Katie (Emmy Rossum), la fille aîné de Jimmy, est portée disparue. Sean et son collègue Whitey (Laurence Fishburne) sont appelés à enquêter sur l’affaire. Très vite, la voiture de la fille est retrouvé et malheureusement, plus tard, son corps sans vie. Que s’est il passé ?

Clint Eastwood signe ici un film d’une qualité remarquable à tout les niveaux. L’histoire, très forte, semble assez banale et son évolution nous y conforte, jusque vers la fin où tout se met en place, le doute s’installe. Et si finalement malgré tout ? Certains passages, en apparence si anodins, se révéleront d’une importance cruciale et montrent un travail scénaristique assez conséquent. Mais la fin reste tout de même prévisible et ne surprendra pas autant que prévu. Par contre, les acteurs sont eux bluffants, en particulier Sean Penn qui mérite très clairement son oscar pour le rôle tant son personnage est fort, classieux et brillamment mis en forme. Les autres ne son pas mauvais non plus, Tim Robbins ayant lui aussi reçu l’oscar du meilleur acteur (dans la catégorie secondaire). Le résultat est donc très propre entre casting très solide et histoire forte. Une belle performance en somme !

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.