17 ans encore

17 ans encore
2009
Burr Steers

Porté par le succès international de sa trilogie High School Musical, Zac Efron revient au pas de charge avec une comédie au sujet intéressant :

Mike O’Donnell (Matthew Perry) a prit une décision très importante il y a 20 ans : abandonner son rêve de basketteur pour s’occuper de sa copine tombée enceinte. Mais aujourd’hui sa vie est pleine de remord et sa femme n’en peut plus d’être son souffre douleur et elle décide de divorcer. Mike retourne alors à son ancienne école et devant la photo de son équipe de 1989, il fait le veux de retrouver ses 17 ans. Un guide spirituel rendra à Mike (Zac Efron) son corps d’antan. Pour refaire sa vie, il décide de reprendre les cours et en plus de pouvoir rejouer au basket, il aura l’occasion de se rapprocher de ses deux enfants, Maggie (Michelle Trachtenberg) et Alex, dont il ne connaissait finalement pas grand chose, mais aussi rectifier ce que les années ont balayé.

Grâce à son nouveau départ arrivera t-il à faire mieux ? Quel suspense ! Le principe même du film frôle le ridicule en ce qui concerne sa crédibilité avec le changement d’âge magique. De plus, l’intrigue avance et se conclu de façon ultra-prévisible. Mais cela ne l’empêche pas de nous tenir en haleine grâce à un humour efficace et une histoire mignonne et bien faite. Côté acteurs il ne faut pas trop en demander, il y a quand même Zac Efron… S’il savait jouer ça se saurai. Et puis mettre des gens connu c’est bien mais on peut pas vraiment dire que les Mike se ressemblent. Mais qu’importe, le film est sympathique et divertissant.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.