Blitz

Blitz
2011
Elliott Lester

Si Jason Statham est anglais, natif de Londres, sa filmographie est quasi exclusivement composée de films d’action américains. Ici, il s’agit donc d’une production de son pays d’origine, et toujours dans son registre de prédilection.

Il y incarne Brant, un flic aux méthodes peu orthodoxes et brutales. Sa dernière action en date fut de fracasser la gueule à trois types entrain de forcer sa caisse. Grave erreur ! Dans une situation normal, il aurai dû être mit à l’arrêt mais la police est confrontée à un problème de taille : un tueur de flics. Il s’agit de Blitz, un ancien reprit de justice qui n’a pas digéré ses interpellations passées. Mais alors que la police pensait le tenir, il se montrera des plus rusés…

Le film commence très fort en nous montrant que Jason Statham n’est assurément pas là pour rigoler. Son rôle de flic consciencieux, il le tiendra à merveille jusqu’au bout. L’histoire est plutôt bien construite bien que pas très poussée ni originale. Si de manière générale le film est dynamique, on dénote certains passages à vide, notamment vers le milieu. De plus, l’enquête est bouclée dès la moitié du film. La question n’est donc plus pourquoi et encore moins qui mais quand est-ce qu’il se fera pincer. De ce point de vu là c’est une franche réussite car même si la fin ne brille décidément pas par son originalité, elle est bien ficelée et ça claque. On a donc un film assez intéressant avec des moments forts et plein d’action mais il ne fera pas date.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.