Couple de stars

Couple de stars
2001
Joe Roth

A l’exception de quelques extrêmement rares films, il existe principalement deux types de comédies : celles qui font semblant d’avoir et un scénario (exemple Very Bad Trip) et celles qui n’essayent même pas (genre La Merditude des Choses). Faire semblant d’avoir un scénario, c’est très pratique : on créé une pseudo histoire propice aux blagues et il n’y a plus qu’à les trouver. Et comme partout, plus il y a de stars, mieux ça passe !

C’est justement de stars dont il est question dans ce film : Eddie Thomas (John Cusack) et Gwen Harrison (Catherine Zeta-Jones), duo mythique à la vie comme à l’écran. Mais seulement voilà, cela fait près de deux ans que les deux tourtereaux se sont quitté dans les larmes et le scandale et depuis, leurs carrières respectives sont quasi mortes. Mais il se trouve qu’un très grand réalisateur (Christopher Walken) vient tout juste de mettre en boîte un film tourné avec le duo à l’époque de leur idylle. Le problème, c’est qu’il refuse de montrer son film. L’attaché de presse du film, Lee (Billy Crystal), est chargé d’organiser une conférence bidon et de créer le buzz en faisant revenir ensemble, main dans la main, les deux anciennes stars pour leur grand retour commun. Le tout sans que personne ne se rendent compte que le film n’est pas là…

Un grand classique : le film dans le film. Ou plus exactement un film sur la promo d’un film. Du coup, on assiste aux messes basses et magouilles de l’envers du décors avec d’un côté les stars, avec un John Cusack convalescent et une Catherine Zeta-Jones qui joue les divas et commande sa pauvre soeur Julia Roberts, et de l’autre l’agent qui ne recul devant rien pour faire parler du film. Le principe marche à merveille et l’humour est efficace et, chose rare et primordiale avec les comédies américaines, il ne tombe jamais dans les lourdeurs vues malheureusement trop souvent. On notera principalement des comiques de situations ou de dérisions mais de temps à autre certaines perles d’écriture s’immiscent tel, après s’être fait assommé avec un plateau : « Je lui l’ai bien défoncé son plateau avec ma tête ! ». Et comme le promettait le casting, les acteurs sont bons et ils portent très bien le film. D’un niveau constant et élevé, cette comédie fera rire de bon coeur sans complexes ni gènes. Un très bon divertissement.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.