Tout pour plaire

Tout pour plaire
2005
Cécile Telerman

Après Le coeur des hommes, voici un nouveau film sur un groupe d’amis et leur vie compliquée. Mais ici, au lieu d’hommes, se sont des femmes : Florence (Anne Parillaud), Marie (Judith Godrèche) et Juliette (Mathilde Seigner). Toutes trois sont des bourgeoises parisiennes menant un train de vie luxueux puisque Florence est entretenue par son mari PDG, Marie est doctoresse et Juliette est avocate. Et comme leur situation leur permet, elles claquent des sommes folles en fringues de luxe, massages, sauna et autres esthéticiennes. Mais leur petite vie de princesses ne les satisfont pas : Florence est mal baisée, Marie se plein de son mari artiste qui ne paye rien et Juliette, en plus de faire fuir tout les hommes, a de gros problèmes de trésorerie que son banquier (Pascal Elbé) ne lui manque de le lui rappeler à chaque fois qu’elle dépense à tour de bras, soit toute les deux secondes.

Le film porte très mal son nom puisque ses actrices ont tout pour déplaire : arrogance, insouciance, bêtise, irresponsabilité, connerie et dépenses massives. Même un émirat du pétrole ne se permettrai pas des folies pareilles ! Le film ne tient d’ailleurs pas la route d’un point de vu financier car ces trois tentatrices dépensent pas loin de 500€ par jour ! Et même si on est avocat, un loyer de 2600€/mois tout seul c’est inconcevable ! Et après y’en a qui critiquent La vérité si je mens sous prétexte que les sommes d’argent sont exorbitantes. Mise à part cette envie irrépressible de gifler ces garces, les actrices/acteurs sont assez mauvais et l’histoire est plutôt faible. Difficile de comprendre l’engouement suscité par ce film (1,4 millions d’entrées)… Probablement un phénomène parisien, comme le fut Des hommes et des dieux. Bref, à moins d’être une parisienne frustrée ou un grand admirateur d’une des actrices, vous ne trouverai que peu d’intérêt au film.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.