Une folle envie

Une folle envie
2011
Bernard Jeanjean

Inspiré par leur propre vécu, le couple officiant ici en tant que réalisateur et scénariste ont voulu raconter ce qu’est l’avènement d’un enfant. On retrouvera donc Yann (Clovis Cornillac) et Rose (Olivia Bonamy), un couple essayant d’avoir un enfant. En effet, depuis plus de 18 mois, nos pauvres bougres tentent de donner la vie mais sans succès. Positions sexuelles et motivations n’y changent rien. L’un des deux est-il stérile ? Non. Problème psychologique ? Assurément. Pour se redonner confiance sans perdre espoir, ils seront prêt à tout : boost des hormones, rituels, thérapie et thérapeute. Mais rien n’y fait… Bah mince alors !

Comme désiré par le réalisateur, le film commence gentiment tel une comédie-romantique sympathique et emmené par des acteurs reconnus. Puis très vite, le fait de vouloir tomber enceinte arrive, rajoutant une petite dose comique. Mais rapidement, leur échec devient morose et le spectateur se rend compte du vide scénaristique et de l’absence d’originalité. Et ce sentiment ne nous quittera jamais vraiment puisque la structure du film est ultra-classique et tout est extrêmement attendu. Heureusement, certains passages assez drôles ponctuent le film mais ça reste beaucoup trop peu pour véritablement divertir. Un film sans grand intérêt qui sera bien vite oublié.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.