Angles d’attaque

Angles d'attaque
2008
Pete Travis

Sortie pour le moins médiatisée, le film ne manqua pas sa cible et fut un véritable succès : plus de 150 millions $, soit plus de 3,5 fois son budget. Outre son casting pour le moins accrocheur, les campagnes du film ont surtout su mettre en avant l’originalité de son approche.

Prenant place à Salamanque en Espagne, le film tourne autour de la conférence de presse entre les président des Etats-Unis et celui de l’Espagne pour un traité de paix pour les pays arabes. Mais alors que le président américain allait entamer son discours, il fut victime de deux tirs en pleine poitrine. Quelques minutes plus tard, une explosion survient en dessous de l’estrade, créant un second mouvement de panique. S’en suit une seconde détonation, plus importante encore, dans un hôtel voisin. Que c’est-il passé ? Complot terroriste ou gouvernemental ? Pour faire la lumière sur cette histoire, on suivra la vision de huit personnes durant ses évènement, menant à une seule vérité. Parmi les intervenant, on retrouvera Matthew Fox, Dennis Quaid, Forest Whitaker, Sigourney Weaver, William Hurt et même Zoe Saldana.

Après Un jour sans fin,voici l’attaque sans fin. À huit reprise, le spectateur redécouvrira la même attaque sous huit angles différents, avec à chaque fois une légère avancée sur le dénouement final. Un procédé particulièrement intéressant mais à double tranchant : il y a un risque de se lasser au bout d’un moment. De plus, si chaque histoire a son importance, elle n’ont pas toutes la même ampleur et certaines sont dispensables. Mais qu’importe, le film tire le maximum de son idée et nous livre un thriller d’une rare intelligence dont chaque élément est rattaché avec un soucis du détail exemplaire et où tout se recoupe avec brio. Le travail de finition et de cohérence est franchement louable, bien que son histoire de fond ne soit pas tellement à la hauteur. Heureusement, la puissance des scènes d’action permettent de mieux faire passer une éventuelle déception quand à l’aboutissement trop classique du film. Rien que pour les efforts apportés au déroulement et à la réalisation, le film vaut clairement le coup d’œil.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.