Papa ou maman

Papa ou maman
2015
Martin Bourboulon

Énorme carton surprise des vacances de février, cette comédie française a rassemblé presque trois millions de spectateurs dans les salles, une sacrée performance d’autant plus belle compte tenu des rudes concurrents auquel il a dû faire face. Il faut dire que le battage médiatique fut efficace, et sa très courte durée (80 minutes) aidant largement à multiplier les séances. Pourtant, aussi amusante que fut l’idée de base, le résultat n’est pas à ce point désopilant.

C’est un principe normalement naturel et fondamental que d’aimer ses enfants, et lors d’une procédure de divorce la bataille est censée être féroce pour s’en octroyer la garde, mais il faut croire que certaines personnes y sont moins sensibles. Lassé l’un de l’autre, Vincent (Laurent Lafitte) et Florence (Marina Foïs) ont donc décidé de se séparer, mais lui souhaitant partir avec médecin sans frontière à Haïti et elle ayant reçu une proposition de chantier éolien au Danemark, leurs ambitions professionnelles les poussent l’un comme l’autre à vouloir se débarrasser de la garde de leurs enfants. Ne pouvant se mettre d’accord, ce sera donc aux enfants de choisir qui des deux aura la garde, les incitant à tout faire pour qu’ils choisissent l’autre. La guerre est déclarée !

On s’attendait à une comédie fun et délurée sur deux grands enfants qui font le caprice du divorce et qui font payer méchamment leurs ambitions à leurs enfants, mais ça n’est là qu’une partie du film, même pas forcément la plus importante. Elle fait jeu égal avec l’annonce dudit divorce, difficile à avouer aux enfants, faisant quelque peu traîner les choses. Et une fois qu’on arrive à la seule partie qu’on attendait vraiment, le constat est loin d’être parfait. Les gags sont souvent éculés, un comble, et d’autres sont vraiment trop grossiers pour passer, surtout tout ce qui tourne autour du thème de la honte, point le plus bancal du film. L’ambiance y est et le tandem marche à la perfection, mais on ne rit pas tant que ça au final, et le scénario est trop farfelu pour convaincre. Plus dubitative encore, l’idée d’une suite, déjà dans les cartons, étirant un concept mal abordé. Ça pouvait être une très bonne idée, mais avec une écriture aussi faible, le bilan est mitigé.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Papa ou maman

  1. Julien dit :

    Moi j’ai eu la chance de le voir sans savoir de quoi ça parlait, et du coup, je n’ai pas ressenti cette attente vis-à-vis de l’histoire autour de la garde.
    Au final, j’ai trouvé ça sympa, d’autant plus que la distribution est truffée d’acteurs secondaires que j’adore, comme Vuillermoz (dont j’ai paumé le prénom) ; Judith el Zein (en parlant de Prénom…) ou Anne le Ny.
    Bon, ok, ça ne vaut pas le coup de débourser 10 € pour aller le voir au ciné, mais dans un grand bac à DVD à 2 €, pourquoi pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.