Les Suffragettes

Les Suffragettes
2015
Sarah Gavron

Vu ce qu’ils en font, il aurait mieux valut supprimer le droit de vote aux hommes plutôt que de le donner aux femmes, mais ce n’est pas tant pour le droit de vote en lui-même que pour l’égalité sociale que les femmes se sont un jour dressées face à un système injuste avec elles. Point de départ du phénomène qui se propagea ensuite dans le monde entier, c’est en Grande Bretagne que les choses ont commencé à bouger.

En 1912, un mouvement de femmes rebelles appelées « Suffragettes » se fit connaître au travers de multiples actions coup de poing. Le film nous propose alors de suivre leur combat de l’intérieur de par le regard de Maud Watts (Carey Mulligan), d’abord étrangère voir contre leurs idéaux, mais qui va peu à peu ouvrir les yeux sur la justesse de leur cause et l’importance que sa participation pourrait avoir.

Il fut un temps où pour travail égal, une femme gagnait moins. Aujourd’hui, si elles se battent toujours, c’est pour pouvoir accéder aux postes d’importances, se trouvant trop peu représentées dans les strates « cadres et plus », mais on imagine sans mal leur colère quand un gouvernement propose gentiment un SMIC jeune, où comment payer moins ceux qui souffrent déjà d’une grande précarité pour un travail pourtant identique voir plus important. Un bon film engagé qui vient nous montrer qu’on peut faire bouger les choses, même si au fond rien n’a bouger, les inégalités seront toujours légion, et au final on parle plus des casseurs que de la manifestation en elle-même, et c’était déjà le cas à l’époque. Ne boudons pas pour autant cette œuvre intéressante, pas uniquement pour l’aspect historique formidablement retranscrit par une image authentique et des acteurs remarquables (Meryl Streep, Helena Bonham Carter, Ben Whishaw, Brendan Gleeson), mais surtout pour l’art et la manière dont elle fait preuve pour témoigner du passé, comme avec le discours poignant et sincère de l’héroïne quand elle raconte son parcours au début. C’était une page important de l’histoire qui s’était écrite à cette époque, et l’hommage du film est à la hauteur des événements.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.