The Boy

The Boy
2016
William Brent Bell

Avec une sortie mondiale et un budget très faible, les films d’horreur sont souvent de très belles réussites commerciales, et en voici l’une des premières de l’année. Habitué des films d’horreur, le réalisateur nous avait présenté il y a quelques années Stay Alive, l’un des plus originaux du genre où virtuel et réalité se mêlaient, faisant de ce nouveau projet une potentielle bonne surprise. Bousculant un peu moins les codes du genre, le film nous réserve tout de même quelques belles idées.

Certaines annonces manquent parfois de transparence. Engagée en tant que baby-sitter, Greta (Lauren Cohan) cru d’abord à une plaisanterie, mais non : l’enfant dont elle doit s’occuper n’est autre qu’une sinistre poupée à l’effigie de leur enfant mort. Profitant des vacances des parents et maîtres des lieux, elle va stopper ses activités de lecture, cours, repas et habillage de poupée, dénuées de sens. Des choses étranges vont alors se manifester.

D’apparence, le film est extrêmement banal et le cas est résolu en deux seconde : la poupée est hantée et elle veut qu’on respecte le programme, sinon ça risque de mal se passer. Deux questions principales se posaient alors, à savoir comment allaient réagir les protagonistes et qu’elle est la nature exacte de l’esprit frappeur. On se dit alors qu’il pourrait très bien s’agir d’un tout autre fantôme aux motivations inconnues, ou bien qu’on a affaire à non pas un mais plusieurs esprits. Les questions se bousculent tendis que le film dissémine les informations sans vraiment nous confiner dans des certitudes absolues avant la révélation. Sans parler de coup de maître, le scénario est plus intéressant qu’à l’accoutumée, les acteurs ne font pas série B et les effets horrifiques sont efficaces. Difficile de se rater avec une poupée effrayante dans un immense manoir glauque, mais le film le fait bien et trouve quelques idées originales.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.