Aquamarine

Aquamarine
2006
Elizabeth Allen

Aquamarine est une sorte de compte de fée pour jeune fille (entre 6 et 17 ans) dans la mesure où des filles de 14 ans qui ricanent toute les cinq minutes, ça énerve, et que si on ne s’extasie pas devant les muscles de Raymond, ça passera moyen.

L’histoire est celle de  Claire (Emma Roberts (cf Wild Child)) et Hailey (Jojo (heu c’est un nom ça ?)), les deux meilleurs amies du monde qui vont devoir se dire adieu dans cinq jours. Au soir d’une Tempête, elles font la rencontre de Aquamarine (Sara Paxton (Sidney White)), une sirène qui fuit un mariage arrangé. Suite à un accord, elle à trois jours pour prouver que l’amour existe (puisqu’il n’y en a pas dans le monde des sirènes et tritons). Et pour ça, elle devra faire dire au beau Raymond : « je t’aime ».

Malgré le côté enfant du film et le fait qu’il vise clairement un public féminin, le film est très drôle (bien que pas très fin) et la scène de rencontre sortie de son contexte donne une tout autre dimension aux dialogues : « T’était en train de fixer ma queue ? » « Ouai c’est vrai je la fixais » »Est-ce que tu voudrai la toucher ? » »D’accord. ah, c’est gluant ce machin là. » »C’est gentil, je la frotte avec un mélange de méduses et d’algues deux fois par jours ». Les actrices s’en sortent bien et le personnage de la sirène est très drôle de part son côté décalé. Si vous êtes une jeune adolescente, foncez. Les autres s’abstenir.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.