Le Bruit des glaçons

Le Bruit des glaçons
2010
Bertrand Blier

En voilà un film qui, sur le papier avait de quoi faire rêver : aux commandes, Bertrand Blier, considéré comme l’un des plus grands réalisateur/scénariste français et en tête d’affiche, un duo de choc : Jean Dujardin et Albert Dupontel, grands acteurs. Le scénario ne semblait d’ailleurs pas en reste :

Charles (Jean), écrivain alcoolique n’écrit plus depuis un ans, date à laquelle sa femme l’avais quitté. Et un beau jour, il reçoit la visite de son cancer !

L’humour noir est là mais il ne fait pas mouche. Les acteurs surjouent et le personnage de la bonne, Louisa, est encombrant, inutile et l’actrice mal choisie et mauvaise. L’histoire de son cancer à elle rend le scénario confus et brouillon. La fin du film est inconsistante et complètement tiré par les cheveux. Bref, ni le scénario ni les acteurs ne tiennent la route. Mais ils n’y sont pour rien, la faute en incombe à Bertrand Blier qui est au fond du troue cinématographique. Il n’y a qu’à regarder ses précédant film : Combien tu m’aime ? et Pédale dure. A 71 ans, il est temps de prendre sa retraite.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.