Le Diable s’habille en Prada

Le Diable s'habille en Prada
2006
David Frankel

Énorme succès pour cette comédie qui a mis un sacré coup de pouce à la carrière de Anne Hathaway qu’on ne présente plus. On retrouvera aussi Meryl Streep en tête d’affiche mais aussi Emily Blunt (Victoria, Wolfman) ou encore Stanley Tucci (Slevin, Lovely Bones).

On nous conte ici l’histoire de Andrea Sachs (Anne) qui galère à trouver un job de journaliste. Étant considéré comme très prestigieux sur un CV, elle décide de postulé en tant que secrétaire chez une reine de la mode, Miranda (Meryl). Mais elle va vite comprendre sa douleur…

Le film n’est pas très drôle, les acteurs pas terribles et on aura bien du mal à s’intéresser au monde de la mode où tout est plus moche mais avec un ou deux zéro derrière le prix. Et pour peu qu’on y connaisse rien, le dictionnaire ne contient ni Prada, ni Gucchi et encore moins Chanel. Néanmoins, le film reste divertissant et les fans de la série The Mentalist seront heureux de retrouver Simon Becker dans un rôle plus consistant que dans Chevauchée avec le diable.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.