Split/Second Velocity

Split/Second Velocity
2010
PC

Graphismes : 16/20

Les décors sont magnifiques même si pas très variés. Les voitures elles sont bien modélisés et agréable à regarder, mais on est très loin de Colin McRae : Dirt 2 ou de Gran Turismo 5 (du moins pour les voitures). En revanche, les effets spéciaux sont magnifiques et sublime le jeu. On assiste à d’incroyables effets pyrotechnique ou d’interactions avec le décor qui force le respect. L’animation est aussi remarquablement fluide compte tenu de la quantité de détails à l’écran.

Jouabilité : 17/20

Les bolides sont très facilement maniables et la jauge d’action se rempli sans trop de difficultés. Le principe du jeu est de chargé cette jauge pour lancer des interactions signalés à des moments précis. Il existe deux niveau d’interactions qui nécessite 1/3  ou la totalité de la jauge. La moins coûteuse peut faire une explosion, une légère modification de terrain tel la création/fermeture d’un raccourci ou encore le déplacement d’éléments de décors pour gêner la circulation des autres. Le deuxième niveau, plus difficile à obtenir, est ce qui est de plus jouissif dans le jeu. Ce sera là l’occasion de changer radicalement une partie de la course avec par exemple la route qui s’effondre et on continu dans les souterrain, ou beaucoup plus intéressant, ce prendre du lourd dans la gueule tel un train, un avion, un bateau, une centrale nucléaire ou encore une montagne. Côté épreuve, on retrouvera de la course, de la survie (en course ou survivre à une attaque d’hélicoptère qui balance des missiles/camion lâcheur de barils explosifs), du contre-la-montre ou encore de la revanche aérienne, où l’on charge la jauge pour casser de l’hélico.

Durée de vie : 12/20

Le jeu est composé de 12 épisode de 5 épreuve (soit 70 épreuve). Pour vous en sortir, il faudra au minimum refaire 2 fois chaque épreuve d’une durée moyenne de 4,5 minutes soit à peu près 11 heures. Le jeu possède très peu de circuits et à peine une quinzaine de voiture, et n’espérer pas avoir la dernière car pour ce faire il faudrait finir 1° à chacune des 70 épreuves ce qui est quasi-impossible. Suite à quoi il restera le multijoueur en ligne, local ou écran splitté jusqu’à 8 joueur.

Bande son : 15/20

Pas de grosses musiques mais ça passe. Les sons des explosions, crissement de pneu et autres bruits de moteur sont crédibles et sont surtout propre et ne créer à aucun moment un brouhaha ambiant.

Scénario : 0/20

Bon c’est vrai qu’on en a pas besoin mais bon, un effort comme dans Need For Speed Carbon aurai été appréciable…

Note globale : 15/20

Dans une période où les joueurs PC de course n’ont plus que des mauvais Need For Speed, il faut savoir se rabattre sur ce qu’on trouve. Et finalement, Split/Second Velocity n’est pas si brouillon qu’il n’y parait et on a là un jeu très fun, beau et qui change. C’est vrai que c’est pas tout les jours qu’un avion se crash sur nous ou qu’une autoroute s’effondre. Sympa en solo et très bonne alternative version plus réaliste de Mario Kart.

Ce contenu a été publié dans Critiques, Jeux vidéo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Split/Second Velocity

  1. Julien dit :

    Les joueurs de PC n’ont pas que du mauvais NFS !
    Le dernier (Hot Pursuit) est très bon ! Bien plus beau que Split, et surtout beaucoup plus fun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.