Les Trois prochains jours

Les Trois prochains jours
2010
Paul Haggis

Remake du film français Pour elle, Les Trois prochains jours voit les choses en grand. La famille des Brennan mène une vie tranquille jusqu’au jour où la mère est accusée du meurtre de sa patronne et est condamnée à perpétuité( contre « seulement » 20 ans en France). Convaincu de l’innocence de sa femme (Elizabeth Banks (Betty Brant dans les Spiderman, Zack & Miri font un porno)) et ayant perdu espoir en les avocats, John (Russell Crowe (Gladiator, Robin des bois)) décide de mettre en œuvre une évasion pour sa femme. Mais alors qu’il élabore son plan, il apprend qu’elle sera transférée dans trois jours. Il ne lui reste que trois jours pour la faire évader…

Si le début semble un peu mou et sans espoirs aux vus de l’incompétence de John, la seconde moitié déchaine la fureur et nous prouve à tous que non seulement il a réellement un plan, mais qu’en plus il est impressionnant, colossal et pète le feu. Sorte de « Tweest Middle » hallucinant qui donne un sacré coup de boost au film avec à la clef des grosses scènes d’actions, du stresse et beaucoup de suspense à grand coup d’adrénaline. Le jeu d’acteur en est d’autant plus bluffant que rien ne laissait transparaître. Excellent Thriller orienté action.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.