Skyline

Skyline
2010
Colin Strause, Greg Strause

Beaucoup de personnes se réjouissent du nombre croissant de films de science-fiction. Mais malheureusement, rares sont les District 9, et trop fréquent sont les Monsters… Encore un qui croyait qu’avec un petit budget (10M$), on peut faire du grand spectacle. Le scénario sentait déjà le réchauffé : la ville de Los Angeles se fait attaquer par des extraterrestres (tiens, comme dans World Invasion, même si ce dernier est sorti après). Ah oui sinon notons que les extraterrestres utilisent une lumière bleu qui attire les humains dans le but de leur voler leurs cerveaux, utilisable comme énergie. Ah oui d’accord…

Bon, pas de scénario mais passons. Et les acteurs qui subissent cette attaque à L.A ? Encore raté : tous des illustres inconnus aux charismes d’huitres. Reste les effets spéciaux. Pour le coup, on peut dire que le budget n’aura pas été un frein vu le résultat, plus que satisfaisant même si très loin d’être impressionnant. A noter que le rythme du film est très lent et que le début est réellement effectif au bout de 30 minutes étant donné le manque d’intérêt de l’histoire des protagonistes. C’est d’autant plus embêtant que le film est court : tout juste 90 minutes. Heureusement, la fin rehausse le niveau en proposant plus d’action, moins d’acteurs et plus d’effets spéciaux/extraterrestres. A leur sujet d’ailleurs, on se réjouir de pouvoir les contempler intégralement et fréquemment. A noter que leur look est proche de celui des Protoss dans Starcraft. Au final, si on s’en sort mieux qu’avec Monsters, ça reste mauvais.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.