Madame Doubtfire

Madame Doubtfire
1994
Chris Columbus

Voici la plus grande réussite commerciale de Robin Williams, le cultissime Madame Doubtfire. Réalisé par Chris Columbus (Maman j’ai raté l’avion, L’Homme Bicentebaire), ce film est le récit d’un homme désespéré de n’avoir qu’une garde extrêmement limitée de ces enfants suite à son divorce. C’est alors qu’il apprend que sa femme cherche une nourrice pour les enfants. Il décide alors de se faire passer pour une dame âgée du nom de Iphagenia Doubtfire, histoire de pouvoir profiter de ses enfants aux dépends de la mère.

Cette bonne grosse comédie aura inspiré des générations de comédies tels Madame Irma pour le travestisme professionnel ou encore Hannah Montana, le film ; pour le double repas. Mais qu’en est-il vraiment de la qualité du film ? Malgré un casting de premier ordre avec Robin Williams (Jumanji, Hook), Sally Field (L’incroyable voyage, Forest Gump) et Pierce Brosnan (The Ghost Writer, Meurs un autre jour), les acteurs ne sont pas au mieux du fait de l’exagération permanente au niveau des réactions et des gags. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas si bons de par leurs lourdeurs et leurs redondances. Si Robin Williams est plus ou moins méconnaissable lors de son travestisme, la réussite du costume n’est pas complète. La pauvre dame tient plus de l’hybride monstrueux que du véritable humain. Reste une comédie sympathique mais dont le statut de grand classique n’est pas mérité.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.