Steak

Steak
2007
Quentin Dupieux

Quand Eric Judor et Ramzy sont ensembles, ça donne Halal police d’Etat, Seul Two, Les Dalton ou encore La Tour Montparnasse infernale. Autrement dit que des mauvais films. Mais pour ce film, il y a de l’espoir : ils n’ont pas écrit le scénario !

George (Ramzy) est une tête de turc maltraité par tous. Et lors d’un de ces mauvais jours, il sort une mitraillette, trouvé le matin près d’un tank accidenté, et ouvre le feu sur trois de ces bourreaux puis s’en rentre chez lui comme si de rien n’était. Sur le chemin du retour, il croise Blaise (Eric) qui lui prend des mains la mitraillette pour l’observer. Et malheureusement, c’était à ce moment là que la police arrivait et même s’il a nié les faits, Blaise sera inculqué pour un triple homicide et sera mis en hôpital psychiatrique sept années durant. A sa sortie, George lui apprend les différents changements opérés comme les différentes expressions démodés, le fait que la seule boisson soit le lait ou encore que toute personne se doit d’avoir un visage refait. L’acclimatation ne se fera pas sans peines…

Il n’y a pas de quoi crier au génie mais c’est tout de même d’un autre niveau que leurs autres films au niveau scénaristique. Même si c’est du grand n’importe quoi et que l’incohérence est de mise, le décalage culturel des Chivers est une vraie trouvaille. Les acteurs sont biens choisis et le côté Michael Jackson de Ramzy est amusant. Seulement voilà, ça tourne vite en rond et une fois le choc temporel subit, il n’y a plus grand chose. Et comme le film est court, l’aspect brouillon du film n’en ressort que plus encore. Dommage car le potentiel était bien là.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Steak

  1. Julien dit :

    Encore une fois, il faut arrêter de regarder un film en n’espérant qu’une chose : un scénario linéaire à l’américaine, classique et sans originalité.
    Forcément, de ce point de vue, Steak est un film médiocre… Mais si tu analyses un peu plus en détail le travail du scénariste, l’ambiance du film et la qualité de l’image, tu comprendras que Steak est l’un des meilleurs films français de ces dernières années.
    À ce propos, Seul two était un film plutôt bon, contrairement aux autres cités.

  2. Antoine dit :

    Comme je l’ai dit dans ma critique, le scénario est original et regorge de trouvailles. Le problème c’est que toutes les informations sur ce futur nous sont dévoilés durant la première demi-heure, rendant la suite du film beaucoup moins intéressante.
    Et sur les deux étoiles, y’en a 1.5 pour le scénario et 0.5 pour la réalisation.

  3. Julien dit :

    Justement, l’intérêt du film n’est pas son scénario mais sa réalisation.
    Si tu ne comprends pas ce que le réalisateur a voulu faire, tu ne comprends pas le film.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.