Mulan

Mulan
2011
Jingle Ma

Mulan, ancienne légende asiatique qui raconte les exploits d’une femme qui décide de prendre la place de son père au sein de l’armée impériale chinoise. Pour se faire, elle se fera passer 12 années durant pour un garçon, Hua Mulan, qui remporta de nombreuses batailles contre les Huns.

En 1998, Disney avait adapté l’histoire en film d’animation pour enfants, le tout saupoudré de magie. Il s’agit là de la première version en chairs et en os. Après l’annonce il y a quelques années d’un projet américano-chinois sur Mulan avec Zhang Ziyi (Mémoires d’une geisha), les hong-kongais se sont précipité pour proposer leur propre version de Mulan, même si aujourd’hui, l’autre projet semble au point mort.

Malgré l’absence de sortie cinéma, le film n’en reste pas moins une bonne production. L’image est belle, de même que les décors, bien que désertiques puisque principalement situés en Mongolie. Si vous connaissez l’histoire, peu de surprises sont à prévoir puisque le film est incroyablement fidèle, à ceci près que la fin est beaucoup moins joyeuse que chez Disney. Les acteurs sont eux plutôt mauvais et débile (faut pas être fut fut pour capter que Mulan est une fille) exception faite de l’interprète de Mulan vraiment bien choisie tant pour son physique que pour son talent. A noter qu’aux vus de la quantité de figurants, tout Hong-Kong a dû participer au film, à moins, et c’est même sûr, que la plupart des acteurs viennent de Chine. Comme souvent dans les films asiatiques, on retrouve une ambiance particulière très poétique. Même si tous les moyens n’ont pas été réunis, le film est une vraie réussite. Si le second projet voit le jour, la tâche ne lui sera pas aisé pour inciter les gens à venir voir, à un ou deux ans d’intervalle, le même film.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Mulan

  1. Julien dit :

    Euh… Y’a quand même 7 millions d’habitants à Hong-Kong… Soit à peu près autant qu’au Québec qui n’est pourtant pas obligé de faire venir des français dans ses films.

  2. Antoine dit :

    Eh beh, ça leurs fait une belle densité de population, vu que Hong-Kong c’est grand comme le Luxembourg.

  3. Julien dit :

    Euh… en fait, c’est même deux fois plus petit que le Luxembourg…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.