La Chèvre

La Chèvre
1981
Francis Veber

Ah la la… Il est loin l’âge d’or des films français où fleurissaient de magnifiques comédies tels ceux des Splendides ou celles avec Pierre Richard comme Le Grand Blond avec une chaussure noire, Le Jouet ou Les Fugitifs. C’est d’ailleurs Pierre Richard qu’on retrouve ici aux côtés de Gérard Depardieu à une époque où sa masse de graisse brute n’avait pas encore dépassé le quintal. Pour ce qui est de l’histoire, du grand classique :

En voyage au Mexique, la fille du PDG Bens se fait enlever. Son père décide d’envoyer Campana (Gérard), détective privé professionnel, au Mexique pour retrouver sa fille, malheureusement sans succès. Après moult tentatives, il fini par accepter une proposition : pour retrouver une fille aussi malchanceuse, il faut y envoyer quelqu’un d’aussi maudit. Par chance, François Perrin (Pierre), de son service comptable, est le plus malchanceux au monde. Campana et François vont alors faire équipe pour retrouver la fille.

Quel dommage que Pierre Richard ne fasse plus que des mauvais films (Cinéman, Victor) car il est d’un naturel époustouflant quand il s’agit de jouer les simplets ou les malchanceux, voir les deux. Mais Depardieu n’est pas en reste puisqu’en plus d’avoir le meilleur physique de sa carrière, il est d’un expressif fort convaincant avec son air fasciné et incrédule face aux événements provoqués par Pierre. Il est aussi appréciable de voir un film sortant des frontières puis qu’outre la France et le Mexique, nos deux compères vont explorer les terres du Venezuela, le tout accompagné par de très belles musiques de Vladimir Cosma (connais pas mais bravo). Les dialogues ne sont pas très bons mais au moins, l’humour fin fait mouche et le tout est vraiment efficace. C’est de ce côté là qu’il faudrait chercher pour redorer le bien terne blason français du cinéma.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La Chèvre

  1. Anaïs dit :

    Comment ça tu ne connaissais pas Valdimir Cosma ? C’est le compositeur des musiques de La Gloire de mon Père et du Château de ma Mère. C’est l’un des plus grands!

  2. Brielle dit :

    Vous avez de bons points il, c’est pourquoi j’aime toujours verifier votre blog, Il semble que vous etes un expert dans ce domaine. maintenir le bon travail, Mon ami recommander votre site.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.