Peter Pan

Peter Pan
2004
P.J. Hogan

Peter Pan s’est déjà vu être l’objet de plusieurs adaptations tels Neverland, sur l’histoire de J.M. Barrie, son écrivain, ou encore Hook, censé se passer quelques dizaines d’années après mais ne prenant pas vraiment en compte l’histoire originale.

Ici donc, il s’agit d’une transposition bête et méchante du film d’animation de Walt Disney de 1952, avec ce coup-ci des acteurs en chaire et en os. Cela raconte donc l’histoire de Wendy, John et Michael Darling, ayant pour nourrice Nana, un Saint-Bernard. Un beau jour, un garçon, Peter Pan (Jeremy Sumpter), pénètre dans la chambre commune à la recherche de son ombre. Réveillée par le bruit, Wendy se retrouve nez à nez avec Peter Pan en train de voler dans les airs. Il lui apprend qu’il est un enfant sans parents, sans règles et qu’avec ses amis les enfants perdus, ils coulent des jours heureux dans le pays imaginaire ampli de divertissements en tout genres tels des indiens ou des pirates. Elle tombe immédiatement amoureuse de lui et décide de le suivre en compagnie de ses deux frères…

Plus qu’une transposition, le film est un exemple de fidélité à son œuvre originale : l’histoire est identique à la virgule près et même la plupart des dialogues sont restés et les acteurs sont extraordinairement biens choisis. Peter Pan a vraiment le physique idéale pour le rôle et Wendy est magnifique. Bon après, on se coltine une Ludivine Sagnier peu convaincante en Clochette mais bon… Ajoutez à cela une image superbe, des décors somptueux et des effets spéciaux solides. Cette version constitue donc une belle alternative moins enfantine que celle de Disney. Sans aucun doute le meilleur film de Peter Pan.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Peter Pan

  1. Julien dit :

    Je n’ai pas (encore) vu ce film, mais ça doit faire bizarre de voir des acteurs en chaire..!

    • Antoine dit :

      Vraiment belle surprise perso, faudra que je me refasse d’ailleurs. Moi qui n’ai pas tellement Hook, moyennement Neverland et à peine supporté la version Disney, c’est de loin la meilleur transposition de l’univers que j’ai vu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.